• Wheeldogs Consulting

Innovation : Passer de l'idée au marché en 25 étapes (partie 2 sur 2)

Mis à jour : 3 juil. 2019

Retour sur cet enchaînement de 25 séquences, menées tambour battant pendant 4 jours par 4 équipes embarquées dans la Start-Up Week du Poool, à #Saint-Malo et à #Rennes, et animées par Wheeldogs. Le but de ces 4 jours : cadrer, concevoir et tester un prototype de #service #digital en un laps de temps très court !

2e partie de nos 25 séquences qui permettent de passer de l'idée au marché, après les 12 séquences que nous avons vues ici : https://www.wheeldogs.fr/actu/25etapes-pour-innover-partie1sur2

De la Proposition de Valeur Client aux premiers retours utilisateurs sur le produit ou service


Cette fois ça y est ! Le choix de la Proposition de Valeur ayant été fait, nous pouvons enfin passer aux choses sérieuses : développer et lancer le produit, et voir si ça matche avec les utilisateurs. La fin de l'exploration ? Justement non ! Ce n'est que le début, le début d'une aventure exploratoire où il faudra scruter les retours des utilisateurs tous les jours...



12 - Détailler les cas d'usage Le Principe : Un long voyage d'exploration et de découverte de ses utilisateurs, ça se prépare, dans les détails ! Pour bien cerner votre service avant même de le maquetter, pensez à tout ce que peuvent en faire les utilisateurs, absolument tout, quel que soit l'utilisateur...

Un outil indispensable : les #user #stories, qui permettent de poser de manière simple une action pour un utilisateur bien identifié.

13 - Prioriser ces cas d'usage Le Principe : Parce qu'on ne pourra pas tout faire ! Mieux vaut partir prudemment, avec un budget limité, pour pouvoir vite avancer, plutôt qu'attendre le produit complet et exhaustif sans savoir ce qu'en fera le marché. Il faudra donc prioriser une dizaine de user stories, qui permettent d'aller droit au but.

Un outil indispensable : la matrice impact effort, qui permet de visualiser quelles user stories permettent d'avoir un gain utilisateur fort, avec la plus grande facilité de développement.

14 - Faire un story boards Le Principe : Une fois le choix de ces user stories bien arrêté, mettez les en scène, pour donner du corps à l'ensemble, et replacer ces objectifs détaillés dans le bon contexte d'usage. Que fera l'utilisateur ? Quand ? Avec qui ? Dans quel environnement ? A vous de le dessiner et de l'écrire !

Un outil indispensable : le Story Board

15 - Maquetter le service Le Principe : Maintenant que vous avez bien en tête la vision globale du service, ainsi que les détails, il va falloir passer le relais à l'équipe de développement. Pour se mettre d'accord sur l'ensemble des périmètres, rien de mieux qu'une version complète et imagée de l'application. C'est le rôle de la #maquette ! Différents niveaux de maquettes sont possibles : sur papier, en version digitale, avec écrans cliquables...

Un outil indispensable : Figma www.figma.com et Marvel https://marvelapp.com

16 - Construire un prototype cliquable Le Principe : Une maquette, c'est bien, mais comment peut-on la partager ? Y compris avec ses utilisateurs ? En la rendant cliquable ! Sans intelligence, avec juste des écrans cliquables, une sorte de fake du service, mais qui propose de nombreux avantages : partager les interactions entre écrans avec les développeurs, ou alors faire une vidéo de #démo pour les utilisateurs.

Un outil indispensable : Figma www.figma.com

17 - Créer une marque Le Principe : Quoi, vous n'avez pas encore de marque ??? La plupart de projets commencent par ça : nom de marque, nom de code du projet, logo et identité graphique. C'est la partie la plus fun, la plus créative, et qui permet de susciter l'adhésion au projet. Sauf que... commencer par ça c'est beaucoup trop tôt ! Mieux vaut attendre d'avoir bien posé la proposition de valeur, la cible utilisateur, et ce que le produit ou service permettra de faire.

Un outil indispensable : un crayon, un papier, faites vous plaisir !

18 - Définir le #business #model Le Principe : Sans problème, pas de business. Maintenant que vous avez bien cerné le problème utilisateur, il va falloir définir comment le monétiser. Différents modèles sont possibles : premium, freemium, abonnement, commission...

En dehors du modèle, une première estimation de l'effort coûts / revenus permettra de savoir si l'atteinte de l'équilibre est possible, dans des délais raisonnables.

Un outil indispensable : le célèbre Business Model Canvas


La suite de votre checklist #Innovation

Nous y sommes presque... la partie "Think" est déjà bien avancée, maintenant passons aux étapes clés de la partie "Build"

19 - Créer et publier une présentation du service Le Principe : Avec une maquette cliquable ou un prototype, un business model, un pricing, une marque, une identité graphique; toutes les conditions sont réunies pour tester par anticipation votre product market fit, avant même que le produit ne soit disponible. Comment ? En présentant tous ces éléments en "prévente" sur une page web dédiée, et en testant l'appétence des utilisateurs via cette page.

Un outil indispensable : la "landing page", que vous pouvez très facilement faire sur Wix www.wix.com

20 - Demander un premier engagement Le Principe : Cette précieuse page de présentation ne servira à rien si nous ne sommes pas capable de mesurer la capacité de l'utilisateur à s'engager à travers cette page. Toute bonne landing page se termine donc par un "call to action", une action demandée à l'utilisateur qui permet de verrouiller son intérêt pour le produit. Les possibilités ne sont pas si nombreuses : "demander une démo", "être prévenu de la disponibilité du service", "précommander", sont en général les plus grosses ficelles.

Un outil indispensable : un bon call to action, et un système de mesure (#analytics) du taux de clics (Google Analytics, bitly.com)

21 - Définir le MVP et lancer le produit Le Principe : Cette fois-ci ça y est, tout est bien calé dans les cartons. De la maquette aux premiers retours utilisateurs, il est temps de se lancer dans une première version du service, pour ne pas décevoir les premiers utilisateurs qui nous ont sollicités via la lading page ! C'est donc le moment de lancer le #MVP ou Produit Minimum Viable, une version minimaliste mais bel et bien fonctionnelle du service.

Un outil indispensable : Une bonne équipe de développement et une bonne entente entre les différents acteurs du projet !

22 - Définir les objectifs et les KPIs Le Principe : Attention, afin de pouvoir piloter votre projet et de ne pas avancer à l'aveugle, les objectifs doivent être clairs et énoncés depuis le début. En face de chaque objectif, un seul indicateur de performance ou #KPI, simple à comprendre et surtout à mesurer. Grâce aux KPIs, on peut savoir si on s'est trompé... ce qui n'est pas si grave tant qu'on s'en aperçoit très rapidement !

Un outil indispensable : un tableau de bord simple et clair d'une seule page, avec seulement une dizaine d'indicateurs. Parmi ces indicateurs, le coût d'acquisition et le revenu moyen par utilisateur (#ARPU) sont indispensables.


23 - Définir une première tactique marketing Le Principe : Non, l'utilisateur ne viendra pas à vous simplement parce que votre produit est cool. Il faut d'abord qu'il ait la chance de connaître son existence, puis l'essaye pour être séduit, bien avant de pouvoir envisager de payer. Pour chacune de ces mécaniques (découverte, essai, conversion), il faudra trouver la meilleure tactique marketing en termes de supports, de messages, de cibles et de timing.

Un outil indispensable : le tunnel d'acquisition repensé par le #Growth #Hacking, le "#AARRR" pour "Acquisition, Activation, Retention, Revenue, Referral"

24 - Ecrire les pitchs Le Principe : Oui, j'ai bien dit les pitchs ! Car ils peuvent être très nombreux, en complément du célèbre pitch investisseur des start-ups qui cherchent à attirer les fonds. Il peut y avoir un ou plusieurs pitchs B2B pour rechercher des marchés ou des partenaires B2B, un pitch à votre boss ou à d'autres décideurs indispensables sur votre chemin.

Un outil indispensable : un chronomètre. Entre 1 minute et 5 minutes, suivant le contexte et l'interlocuteur.


25 - Appuyer sur le bouton Le Principe : Cette fois ça y est, vous êtes prêts. Il ne reste plus qu'à appuyer sur le bouton, et attendre et mesurer précisément les premiers retours du marché, pour s'adapter rapidement et tordre le service dans le sens des utilisateurs. Alors, qu'est-ce qu'on attend ?

Un outil indispensable : un bon capitaine, des instruments de mesure, et un bon équipage !

Wheeldogs Consulting vous aide à concevoir, construire et piloter vos projets innovants.Nous accompagnons l'innovation des start-ups, des grands groupes, ainsi que les projets de transition numérique des PME. Vous avez en tête un projet innovant que vous souhaitez faire avancer ? Ou un projet déjà lancé qui n'arrive pas à atteindre ses objectifs ? Contactez-nous ! aurelien.cunin@wheeldogs.fr

© 2023 by Wheeldogs Consulting - Proudly created with Wix.com

Wheeldogs Consulting - SAS au capital de 2000 euros - 1 Impasse de la Godelle - 35400 Saint Malo

Numéro RCS : 830 488 920 - Numéro TVA intra : FR 44 830 488 920

Responsable conception et publication : Aurélien Cunin, Président de Wheeldogs Consulting - aurelien.cunin@wheeldogs.fr